Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le ch'ti mi atterré

Le journal des Hauts de France, publi-information au monde merveilleux de Xavier Bertrand

21 Février 2018 , Rédigé par Rémi Matuszewski Publié dans #Politique régionale

On reçoit en ce moment dans les boîtes aux lettres "Hauts de France, le journal de notre Région #HDF" numéro 14.

Je trouve que le contenu ne justifie, pas plus que les promotions à Auchan, de gâcher autant de quintaux de papier. C'est encore pire que les précédents...

On a le droit à 12 pages de publi-information (vous savez, les pages que les marques achètent dans les magazines pour faire de la publicité, mais en faisant passer ça pour un vrai article rédigé par un journaliste).

La principale critique que j'ai à formuler est l'absence totale de distance ou de neutralité vis-à-vis de l'exécutif de la Région. On est clairement dans le registre du tract politique ("engagement pris, promesse tenue" - p.12 sur la garde d'enfants, "La Région a raison" - dans un témoignage p. 7 sur l'agriculture).

Difficile de faire autrement quand le responsable de la publication s'appelle Xavier Bertrand ? Souvenez-vous pourtant de l'ancien journal du Nord-Pas de Calais (avec son caricaturiste pas toujours drôle), ou regardez ce que font le Nord ou le Pas de Calais : on y trouve (trouvait) une présentation, certes pas critique mais pas dans le registre de l'auto-satisfaction béate du journal régional actuel !

Le seul écueil évité est que le journal échappe au concours "ma binette partout" du Canard enchaîné avec une seule photo de Xavier Bertrand...

Au delà de l'absence de distance, on peut aussi regretter la grande pauvreté du contenu.

Le journal s'adresse à nous en style télégraphique ou plutôt en style "twitter" - moins de 140 signes !

Il ne s'adresse à nous que comme usagers de services publics de la Région et de bénéficiaires de ses dispositifs, mais pas tellement comme citoyens qui avons à comprendre les enjeux et les choix d'une institution, auxquels nous pourrions participer, sur lesquels nous pourrions nous former une opinion.

Le seul objectif poursuivi est l'adhésion des habitants dans un registre clientéliste (le message relayé : "c'est super, j'ai pu bénéficier du prêt d'un véhicule/d'une aide à la garde d'enfants/d'une prime en tant qu'entrepreneur pour le recrutement d'un apprenti/d'un aller-retour à la mer pour 2 €" etc. etc.).

Voilà qui traduit la pauvreté de la vie démocratique de la Région (on ne peut pas non plus compter sur la tribune de l'opposition là dessus !). Il est loin le temps où la Région prétendait dans son journal institutionnel nous faire nous approprier les schémas prospectifs ou les grands projets régionaux !

 

Tract de la Région

Tract de la Région

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article