Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le ch'ti mi atterré

Enfin, la Voix du Nord s'engage !

2 Décembre 2015 , Rédigé par Rémi Matuszewski Publié dans #Politique régionale

Enfin ! Le 30 novembre, la Voix du Nord a pris position dans le moment crucial où se joue l’avenir de notre région et ayant une analyse de ce qu’est, encore aujourd’hui, le Front national et les conséquences qu’aurait une victoire de ce parti aux prochaines élections.

Les arguments sont clairs et précis :

  • Le Front national n’a pas l’expérience de la gestion d’une collectivité telle que la Région : plus de 8 000 agents et plus de 3 milliards d’euros de budget, la responsabilité de la vie quotidienne de 6 millions d’habitants et de la conduite d’une opération de fusion de collectivités inédite dans l’histoire de l’administration française. Le Front national ne dispose pas aujourd’hui des cadres et de l’expérience qui pourraient lui permettre de gérer avec succès un tel territoire et un tel défi dans un contexte aussi difficile.
  • Le Front national dit tout et son contraire. De larges passages du programme que la candidate du FN a fini par rendre public pourraient figurer au programme de Pierre de Saintignon ! « Le FN, souple idéologiquement, va jusqu'à avancer des propositions qui ratissent large en vue d'accroître son socle électoral. Cela va de la transition énergétique à l'économie sociale et solidaire […] Deux passions récentes du parti d'extrême droite. Savoureux quand on se rappelle que pendant cinq ans, amendement après amendement, le FN a argué que l'économie sociale et solidaire ne constituait pas une « priorité régionale au regard de la situation de l'emploi ». Quant à la transformation écologique, le FN la désignait depuis cinq ans comme un « gadget des pseudo-écologistes » […] » Pourquoi, en l’occurrence, préférer une copie peu crédible à l’original ?
  • La Région est largement ouverte. Plus qu’ailleurs, le retour des frontières serait économiquement défavorable au Nord Pas de Calais. « Cinquième région exportatrice l'an dernier », « deuxième région française pour les investissements directs étrangers » rappelle la Voix du Nord. Même Marine Le Pen le reconnaît implicitement puisqu’elle met l’accent sur « un marché de 100 millions d’habitants dans un rayon de 300 km ». Une étude conduite en 2009 indiquait que les échanges internationaux dépassaient la valeur des échanges de la Région avec les autres régions françaises ! Sans compter les 27 000 habitants de la Région qui franchissent chaque jour la frontière belge pour travailler…
  • La Région est historiquement une terre de solidarité et d’accueil. Le FN prône, même si c’est dans des termes plus « politiquement correct » que par le passé, le rejet des étrangers, et dresse les uns contre les autres (la métropole lilloise contre la Picardie, les « quartiers » contre les territoires ruraux, les « élites » contre les « sans-grade » etc. etc.). Voir la Région Nord Pas de Calais, dont la population, plus qu’ailleurs en France, est largement issue de vagues successives d’immigration – belge, puis polonaise, puis nord-africaine –, représentée par un parti nationaliste ne cadre pas du tout avec l’ADN de ce territoire !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article